jeudi 17 juillet 2008

CDiscount va proposer une offre de VOD gratuite

Visionner un film, sur Internet, gratuitement, en toute légalité et parfois avant même sa diffusion sur Canal+, c'est bientôt possible. Selon un document que Le Point s'est procuré, le site Internet Cdiscount, une boutique en ligne, a prévu de lancer un service de cinéma à la demande gratuit à partir du 1er septembre. Il s'agit d'une première mondiale.

Le modèle économique de Cdiscount repose sur un visionnage financé par la publicité. L'internaute aura droit à un écran de pub de 30 secondes (non zappable) avant et après visionnage et devra également endurer l'incrustation d'un logo de l'annonceur en haut à gauche ou à droite de l'écran durant le film. Cdiscount a confié à l'agence Havas Digital le soin de lui trouver des sponsors et estime l'impact de ce service à 400.000 téléchargements par semaine. Le site Cdiscount revendiquait, pour sa part, 4,8 millions de visiteurs uniques par mois (en avril 2008) ainsi que 191 millions de pages vues (avec publicité). Ce public compterait 38 % de cadres supérieurs et professions libérales.

Un film par semaine gratuit
En fait, CDiscount a obtenu les droits VOD (vidéo à la demande) des films auprès des distributeurs français (tel UGC) en leur proposant une somme assez importante. Si bien que, sans bruit, le site Internet Cdiscount prépare la plus terrible attaque commerciale à l'encontre de l'exclusivité de Canal+ sur le cinéma. La "chronologie des médias", selon laquelle un film est d'abord exploité en salle, puis en DVD, puis sur Canal+, puis sur les chaînes hertziennes, s'en trouve donc bouleversée. Aucun règlement ne peut, à l'heure actuelle, entraver la nouvelle fenêtre de VOD gratuite proposée par Cdiscount. Préoccupée par le sujet, la chaîne Canal+ tente depuis des mois d'obtenir un point d'accord de la profession autour de cette question. En vain, pour le moment.

Le service de Cdiscount compte ainsi proposer quatre films gratuits par mois à raison d'un film "mis en avant" par semaine. En septembre, selon le document en notre possession, Cdiscount se dit en mesure de programmer Un secret de Claude Miller (film sorti le 3 octobre 2007), Le Grand Alibi de Pascal Bonitzer (sorti en avril 2008), ou encore Il y a longtemps que je t'aime de Philippe Claudel (mars 2008)... À ce stade, l'offre de cinéma ne contient aucun "blockbuster". Toutefois, la grille de film "sera enrichie à la rentrée pour permettre la diffusion de jusqu'à deux films, parfois, par semaine", promet Havas Digital aux annonceurs intéressés.

Source Le Point

2 commentaires:

ego a dit…

Cdiscount abuse de ses clients, lesarnaque, ne respecte pas ses conditions générales de vente, ni même la loi et s'en fout royalement !
http://cdiscount-voleurs.over-blog.com/

obi3fr a dit…

Beaucoup de commandes ... aucun soucis à ce jour ...
La seule occasion de contacter le sav a été lors de la réception d'une barrette de ram défectueuse ... j'ai eu un échange standard très rapidement ...
franchement rien à redire ...